Sport

Il est important de bien préparer son corps avant un évènement de course à pieds. Suivant le type de course, semi-marathon, marathon, 10km etc, la préparation sera plus ou moins importante. 

Ici, je vous donnerai quelques astuces utiles dans tous les cas et en relation avec mon métier qu'est la pédicurie-podologie. 

Plusieurs mois avant la course: traiter les blessures!

Examen podologique

A quoi sert d'effectuer un examen podologique? 

Votre podologue va effectuer plusieurs examens et tests durant cette consultation pour déterminer quelles sont les structures douloureuses; pourquoi le sont-elles devenues? votre posture est-elle en cause? quelle est votre foulée? comment la corriger? avez-vous besoin de semelles?

Toutes ces questions sont étudiées et importantes pour pouvoir vous orienter et vous soigner. 

Palpation et recherche de la structure douloureuse

Etude des troubles statiques: c'est à dire les déformations ou morphologies pouvant créer des tensions musculaires, des hyper-pressions ou déficits de pression, des contraintes qui pourraient s'intensifier lors de la course.

Etude de la foulée: sur tapis de course de profil et de dos avec caméra et prise de mesures.

Analyse de vos chaussures de course

Adaptation des chaussures de course en fonction de votre foulée et préférences motrices et confection de semelles orthopédiques si besoin. 

Soin de pédicurie

Un soin de pédicurie consiste à traiter toutes affections cutanées des pieds en passant par les cors, les verrues, les mycoses mais aussi toutes les affections des ongles tels que les ongles incarnés, les hématomes...

Soigner ces pathologies peuvent vous éviter un arrêt de course par incapacité de continuer! Pensez-y!

Autres prises en charges

L'ostéopathie est un bon moyen de repartir sur de bonnes bases et de limiter les déséquilibres pouvant provoquer les blessures. Cela peut vous permettre aussi de soigner certaines pathologies en les prenant en charge assez tôt!

La kinésithérapie: Si vous avez besoin d'une rééducation articulaire et/ou musculaire. Le mieux étant d'aller voir un kinésithérapeute suite à une séance d'ostépathie pour pouvoir travailler sur une corps équilibré. 

Quelques semaines avant la course

Protéger vos pieds

- la crème anti-frottementselle est à appliquer lors de la course mais aussi au moins 4 semaines avant la course. 

Il est très utile d'hydrater votre peau pour renforcer votre épiderme et aussi améliorer la souplesse et l'élasticité de celle-ci.

Le jour de la course il suffit d'appliquer une couche de crème, de la faire pénétrer et de rajouter une couche de crème sans la faire pénétrer pour faire un effet de seconde peau! 

Il est aussi recommandé d'en remettre une application pour les longs parcours. 

- le laçage: il permet d'adapter votre chaussure de sport à la morphologie de vos pieds. Des petites astuces très simples pourront vous changer la vie et éviter certaines pathologies comme une compression nerveuse du dos du pied, avancée trop importante du pied qui favorise la chute des ongles etc. 

Retrouvez un article exclusivement consacré au laçage de vos chaussures! 

Autres conseils

- La nutrition et diététique a un rôle extrémement important dans la préparation d'une course. Il est recommandé, par exemple, d'augmenter ses rations en glucides 8 semaines avant la course pour pouvoir les stocker. 

Quelques jours avant la course

Protéger vos muscles/articulations

Si malgré toute cette préparation, il vous reste des sensations d'instabilité, des muscles encore sensibles ou un besoin de facilitation musuclaire, vous pouvez avoir recours à des aides tels que le K-tape ou le strapping. 

K-tape

Le K-tape:  technique qui se traduit par la pose de bandes adhésives sur la peau, sans entraver le mouvement contrairement au strapping, et qui a pour but de travailler d'une façon différente sur des dysfonctionnements d'ordre musculairetendineux ou  ligamentaire.

Il a de plus le rôle de draineur lymphatique et sanguin. 

Le strapping a lui un rôle de soutien, par exemple suite à une entorse. Il peut aussi être utile pour limiter des mouvements suceptibles de déclencher une douleur ou éventuellement des subluxations ( de la rotules par exemple). Il a un rôle d'attelle autrement dit. 

Strapping

Nutrition

Il est important, comme dit précédement, d'augmenter vos rations en glucides (pain, féculent, fruits) ! 

De 48h à 24h avant la course, il faut mettre votre intestin au repos et donc cuisiner simplement, sans trop d'huile etc en favorisant de la viande et des poissons maigres. 

Petit conseil: prenez votre petit déjeuner 3h avant la course. 

Enfin, HYDRATEZ VOUS!! Des muscles performants sont des muscles bien hydratés, vous limiterez les blessures. 

Alisson Pronier

Pédicure-podologue à Nandy

Proche Savigny-le-Temple, Carré Sénart - 77 Seine-et-Marne


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par MES OSTEOS

Connexion