Pathologies podologiques

L'Hallux valgus est la déformation la plus fréquente de l'avant-pied et touche environ 2% à 6% de la population. La majorité des personnes atteintes sont des femmes.

C'est une déformation qui peut entraîner un handicap dans la vie quotidienne par sa douleur et ses conséquences fonctionnelles. 

Qu'est ce que l'Hallux Valgus ?

Hallux valgus-alisson-pronier-pedicure-podologue-nandy-savigny-le-temple-carre-senart

 

 

L'Hallux Valgus est une déformation se situant au niveau de l'Hallux, soit le gros orteil.

On l'appelle couramment « l'oignon » à cause de son aspect de boule ressortant du pied.

C'est en réalité deux déformations qui provoquent cette sorte de boursouflure. On assiste d'abord à un éloignement du premier métatarsien (M1) par rapport au deuxième métatarsien (M2) et ensuite une déformation entre le premier métatarsien et le gros orteil. Celui-ci va tendre à vouloir reprendre sa place en revenant vers l'extérieur.

 

L'Hallux Valgus n'est donc pas l'apparition d'une excroissance osseuse mais seulement d'une déviation articulaire qui favorise la découverte de la tête du premier métatarsien (M1).

Ce sont les frottements dans la chaussure qui vont créer une exostose.

Quels sont les facteurs favorisants ?

L'Hallux Valgus apparaît suite à un dysfonctionnement capsulo-ligamentaire et musculaire.

Mais il y a, à l'origine, un ou plusieurs facteurs favorisants :

  • Des facteurs intrinsèques : comme une morphologie osseuse particulière (dysplasies ou aplasie, os surnuméraire etc) ou une déformation/malformation congénitale, souvent non visible à l’œil nu. 

  •  Des facteurs extrinsèques :

    • Le port de chaussures à talon trop fréquent

    • Le pied égyptien

    • Certains troubles statiques comme par exemple le pied plat par surmenage du premier rayon (M1 + gros orteil)

Il y a, de plus, une part d'hérédité. Si cette pathologie est présente dans votre famille, vous avez beaucoup plus de chance de la développer. Cela peut même sauter une génération. 

Quels sont les conséquences d'un Hallux Valgus?

Les conséquences les plus courantes sont d'origine articulaire, musculaire ou dermatologique.

On observe :

  • des tendinites

  • des inflammations au niveau de la capsule articulaire englobant la tête du premier métatarsien et la base du gros orteil (surtout dans les phases débutantes)

  • les conséquences des frottements et des conflits dans la chaussure : la formation d'une exostose (excroissance osseuse), la formation de callosités, d'ampoule, de cor, une irritation d'un nerf.

  • de l'arthrose

  • la formation de callosités sur la partie latéral du gros orteil ainsi que sous le coussinet en arrière des orteils

  • la formation d'un cor sur le deuxième orteil par conflit avec la chaussure lorsqu'il est chassé par le gros orteil

L'Hallux Valgus peut devenir très handicapant pour le chaussage. 

Hallux valgus-alisson-pronier-pedicure-podologue-nandy-savigny-le-temple-carre-senart

Quels sont les traitements ?

La plupart des traitements sont des traitements préventifs.

Le seul traitement curatif est la chirurgie. 

Les traitements préventifs : (pouvant être pratiqués par votre pédicure-podologue)

  • les conseils chaussants

  • les soins de pédicurie : pour soulager le patient

  • les semelles orthopédiques : pour traiter les problèmes statiques et dynamiques pouvant aggraver la pathologie mais aussi de décharger certaines zones douloureuses

  • la contention nocturne : orthèse portée la nuit permettant de réduire les douleurs inflammatoires en maintenant le gros orteil dans un meilleur axe

  • les orthoplasties : orthèse en silicone portée la journée dans la chaussure permettant soit de protéger « l'oignon » soit de créer un séparateur entre le premier et le deuxième orteil

La chirurgie :

osteotomie 1er metatarsien

L’intervention consiste, le plus souvent, en une ostéotomie longitudinale du premier métatarsien pour corriger son axe et diminuer « l'oignon » (vidéo) et d’une ostéotomie de la base de la première phalange pour réaxer le gros orteil. 

Avec les avancées scientifiques, il est désormais possible d'effectuer la technique mini-invasive qui consiste à avoir de plus petites incisions mais qui n'est réalisable que pour des formes peu avancées de l'Hallux Valgus.

Les avantages sont que la récupération est plus rapide et moins douloureuse et que les cicatrices sont peu visibles.

Par ailleurs, il est bon de savoir que la chirurgie pour Hallux Valgus comporte des risques de récidive et qu'une bonne prise en charge post-opératoire est primordiale pour retrouver une bonne mobilité du gros orteil. 

Alisson Pronier

Pédicure-podologue à Nandy

Proche Savigny-le-Temple, Carré Sénart - 77 Seine-et-Marne


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par MES OSTEOS

Connexion